top of page
  • Sophie Jonquet

Notre passage sur M6 - Affaire Marie Hélène Audoye


Portrait de recherche de Marie Hélène Audoye

La jeune femme de 22 ans a disparu en 1991 sur la Côte d'Azur, lors d'une tournée entre plusieurs pharmacies pour son travail. Le pôle "cold case" de Nanterre vient de rouvrir son dossier.



Depuis 30 ans, c’est Annie Audoye, sa mère, qui pilote les recherches sans relâche. Le premier mars dernier, l'espoir d'obtenir un jour la vérité est renforcé. Le nouveau pôle national dédié aux crimes en série et aux affaires non élucidées va reprendre le dossier.


Disparue entre deux rendez-vous, Marie-Hélène Audoye n'a plus donné signe de vie. Partie d'une pharmacie de Monaco, elle devait se rendre à Briançon, dans les Hautes-Alpes, une route longue et sinueuse.

"Elle avait laissé ce petit mot à la pharmacie : je repasse la semaine prochaine. Bisous." Explique sa mère.


Mais la jeune femme de 22 ans ne donnera plus de nouvelles et sa voiture n'a jamais été retrouvée. L'enquête concernant sa disparition laisse d'abord penser à un accident. De très gros moyens sont déployés à l'époque pour la retrouver, sans résultats. Aucune trace malgré de nombreux avis de recherche et une récompense.


En 2013, un non-lieu est ordonné par la justice et l'enquête s'arrête.


Pour la famille de Marie-Hélène c'est une annonce difficile à accepter, surtout pour sa mère : "C'était un peu comme si Marie-Hélène disparaissait une nouvelle fois parce qu'un non-lieu c'était plus d'enquête, on ne la recherchait plus." explique-t-elle.


Le parquet de Grasse a été dessaisi de l'affaire, relayé par le pôle national basé au tribunal judiciaire de Nanterre.




Comentários


bottom of page